Médecins et thérapeutes

La thermographie médicale est un outil de dépistage exceptionnel, émanant des sciences de l’image, qui vient compléter les moyens existants de techniques de visualisation de l’invisible.

Il s’agit d’un examen biométrique qui consiste à enregistrer les variations de la chaleur émise par le corps sous forme de rayonnement infrarouge, à l’aide d’une caméra thermique haute définition. La température de surface de la peau révèle les émissions infrarouges provenant des sources d’énergie (chaleur) dans les tissus profonds, autrement invisibles. Les variations même infimes de ces températures et leur éventuel caractère anormal sont ainsi mis en évidence, offrant autant d’indicateurs utiles pour le médecin aux fins d’émettre un diagnostic et/ou suivre l’évolution d’une pathologie pour évaluer l’efficacité d’un traitement.

Ces données sont mesurées avec une extrême précision, analysées selon un protocole rigoureux, puis interprétées pour le médecin par un praticien formé et agréé.

C’est un procédé non-invasif, sans risque et sans douleur, sans compression, sans produit de contraste, sans radiation, sans désagréments pour le patient. L’examen est relativement rapide (~30′), peu coûteux, et ses résultats sont d’une grande précision et fiabilité. En matière de dépistage précoce, la thermographie est aujourd’hui la plus efficace des méthodes, puisqu’elle permet de déceler d’éventuelles anomalies très tôt (durant la période de latence), souvent même bien avant qu’une lésion et/ou symptôme soit détectable par les autres moyens actuellement à disposition.

Particulièrement appréciée par les médecins dans le cadre du diagnostic comme du suivi de traitement, la thermographie (ou imagerie thermique) médicale présente de nombreux avantages, sans inconvénient ni effet secondaire. Il n’y a pas de contre-indication.

L’examen thermographique est réalisé par un professionnel formé, en milieu contrôlé à température et conditions stables, pour exclure les artéfacts responsables des variations de températures de surface de la peau. Chaque corps étant unique, le premier examen dresse une cartographie thermographique individuelle, servant de base de comparaison pour les contrôles ultérieurs.

En Suisse, la thermographie médicale arrive tardivement, ce qui nous permet de bénéficier directement de l’expertise résultant de décennies d’expérience à l’étranger, ainsi que des plus récentes évolutions technologiques en matière de caméras thermiques et de logiciels d’analyse. A l’instar des pays précurseurs, notamment les États-Unis, cette technique de diagnostic prend son essor rapidement. Elle est sans aucun doute promise à un bel avenir dans notre pays.

Lire la suite : Technique

error: Contenu protégé !!